Cathojeunes
L'administrateur de ce forum propose la réouverture du forum pour le 15 août en le fête de Marie
Pour plus de détails, veuillez contacter l'administrateur de ce forum.













Cathojeunes

Lieu de partage et de réflexion pour les jeunes catholiques
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Chapelle

ApparitionsMariales

Bible mp3

JesusMarie.com

Pensées du jour

Paroles Ste Thérèse

Pour Aujourd'hui

Saint du jour

Textes du jour

Psaume dans la ville

Liens Catholiques

Zenith

Mystères joyeux

Mystères lumineux

Mystères douloureux

Mystères glorieux

Rosaire Vidéos

Lourdes-Espérance

Laval - Fidélité

Lyon - R.C.F.

Québec-Sacré-Coeur

Québec-Radio Maria

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 45 le Mar 19 Aoû - 8:48

Partagez | 
 

 vers le 2ème dimanche de l'Avent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jonathan
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Date de naissance : 13/07/1944
Age : 73
Localisation : Aveyron / France

MessageSujet: vers le 2ème dimanche de l'Avent   Lun 2 Déc - 13:59


C'est ce monsieur qui voulait se débarrasser d'un sac d'immondices et qui l'avait jeté dans une source d'eau très claire et très pure, croyant que tout serait lavé, rendu à neuf. Horreur, c'est l'eau qui fut polluée, à jamais perdue.

Ce n'est pas dans l'eau que nous devons jeter nos détritus, mais dans le feu. Prenez le même sac d'immondices et jetez-le dans le feu. Même les choses les plus sales, les plus laides vont devenir lumière et chaleur.

Il y a bien deux chemins possibles pour nous convertir : Jean et Jésus disent, tous les deux, la même chose : "Convertissez-vous" (voir Marc 1,14-15)

Mais Jean est dans le désert, c'est-à-dire à l'extérieur de la vie de tous les jours. Avec lui, les gens essaient de se purifier, d'enlever de la surface ce qui les rend sales. C'est la première conversion.

Mais ce n'est qu'un premier pas. Jean Baptise en signe de conversion, il nous parle aussi d'une autre transformation, celle que Jésus apporte. Car, en même temps qu'il baptise, Jean annonce que celui qui vient après lui nous plongera dans le feu.

Jésus ne fait plus venir les gens au désert. Il va les rejoindre dans ce qu'ils vivent, dans leurs souffrances, dans leurs maladies, dans leurs révoltes... Jésus ne vise pas l'extérieur. Il nous invite à rentrer au plus profond de nous-mêmes. C'est là que doit se vivre la conversion.

Le premier travail de ce temps de l'avent, c'est de nous rendre présents à nous-mêmes, de revenir au centre de nous-mêmes. C'est là que le Seigneur vient nous rencontrer.

Et pour quoi faire? Pour nous plonger dans le feu. Cela pourrait être effrayant. Ce ne l'est pas si nous voyons que ce feu est le feu de l'amour, le feu de l'Esprit-Saint, l'amour qui unit Jésus à son Père.

Jésus nous invite donc à vivre, au plus profond de nous-mêmes, ce que lui-même vit avec son Père. Un amour qui brûle tout.

Quand nous jetons un morceau de bois humide dans le feu, cela commence par faire du bruit et de la fumée. C'est seulement après, quand le feu a pénétré dans le bois, que jaillit la flamme, la lumière et la chaleur.

Avec nous et Dieu, c'est la même chose. Lorsque nous laissons Dieu agir dans notre cœur, lorsque nous laissons l'amour nous travailler, lorsque nous laissons la générosité nous envahir et nous pousser dehors, cela commence souvent dans le bruit, la fumée et les larmes aux yeux.

Parce qu'il y a en nous de fortes résistances. Notre "moi, moi, moi" n'a pas du tout envie de se laisser déloger sans protester. Il veut rester au centre, occuper toute la place. Alors il fait obstruction.

La conversion nous apparaît, dans un premier temps, comme quelque chose de pénible, de fatiguant, quelque chose d'un peu triste, comme une cognée qui frappe un arbre et commence à l'abattre...

Et pourtant, c'est notre libération qui commence. Bientôt jaillira la flamme et la joie que nous découvrirons à nous donner, à tout donner sans compter, la joie sera plus forte que tout. (Abbé Paul)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.puiseralasource.org
christiane
Animateurs
Animateurs
avatar

Date de naissance : 22/05/1954
Age : 63
Localisation : Un village près de Lyon

MessageSujet: Re: vers le 2ème dimanche de l'Avent   Mar 3 Déc - 5:51

Très beau texte de l'abbé Paul que j'ai vraiment apprécié.
Comme il a raison de dire que ce MOI est dur à déloger. J'en fais l'amère expérience car je me dis toujours : si je ne peux pas faire ceci ou cela, qui le fera pour moi ? Et c'est là que l'égoïsme intervient. Je vais redresser la barre et ainsi j'aurai la conscience plus nette.

Je vis une conversion permanente. Chaque jour, en effet, je me dis : que ferait Jésus à ma place ? Ainsi j'évite certains péchés. Mais je peux dire que ce sont toujours les mêmes péchés qui reviennent encore et encore. Ce sont des péchés chroniques...

A Lyon, on sent la période de Noël : les magasins sont bondés. Mais je suis sereine vis à vis des mets culinaires festifs : je résiste bien et ma santé me dit merci. D'autre part, le Seigneur n'est pas dans le foie gras ou la bûche... Il est à côté du SDF ou du mendiant roumain...

Maintenant, il y aura des associations dans les supermarchés pour obtenir des produits à la générosité des clients pour ceux qui n'ont rien. Je n'offrirai pas des pates ou des conserves cette année mais des produits de fêtes. Que tout le monde se réjouisse de la nativité du Seigneur !

Cette semaine, je vais me comporter de mieux en mieux : moins de paresse et plus d'énergie pour effectuer les tâches que je n'aime pas.

BON AVENT A VOUS !!! SOYONS HEUREUX !!! LE SEIGNEUR ARRIVE BIENTOT !!
Revenir en haut Aller en bas
 
vers le 2ème dimanche de l'Avent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cathojeunes :: Le coin Spirituel :: Etudes de l'Evangile-
Sauter vers: